mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La mort d’un général russe en Syrie est attribuée à la fuite d’informations

Moscou, 26 septembre (Prensa Latina) Des sources du renseignement citées par la presse locale ont indiqué que la mort du lieutenant-général russe Valeri Asapov en Syrie est due à la fuite d’informations qui ont fini dans les mains du mouvement terroriste État Islamique (EI).

Les premières enquêtes au sujet de l’attaque, perpétrée dimanche dernier par des membres de l’EI dans la province de Deir-Ezzor, signalent que ce mouvement a reçu des informations préalables quant à l’emplacement d’Asapov. Ce dernier est décédé suite à des blessures causées par les impacts d’obus.

Le général russe collaborait avec les troupes syriennes à l’organisation de l’offensive contre le groupe terroriste dans la ville de Deir-Ezzor, laquelle a été en grande partie libérée le 5 septembre dernier après trois ans et demi de siège.

Asparov était l’officiel le plus haut gradé du groupe de conseillers russes qui collabore avec les troupes syrienne dans le combat de formations extrémistes, et ce suite à la demande de Damas il y a deux ans.

Le ministre de la Défense russe a dénoncé le fait que des militaires nord-américains soutiennent la dénommée Armée Démocratique Syrienne (EDS) dans son avancée sur Deir-Ezzor. Cette ville est traversée par le fleuve Euphrate, et l’EDS a des positions sur la rive orientale, puis les forces gouvernementales se trouvent quant à elles sur la rive occidentale.

La direction militaire russe considère que les États-Unis collaborent avec l’EI, ce dernier permettant le passage sans embuches aux membres de l’EDS vers des positions proches de l’armée syrienne dans cette ville.

peo/jcm/to

EN CONTINU
notes connexes