dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Chine rejette les liens officiels et militaires entre les États-Unis et Taïwan

Pékin, 27 septembre (Prensa Latina) La Chine a aujourd’hui exprimé son opposition aux liens officiels et militaires entre les États-Unis et Taïwan en référence à une mesure légale de Washington au sujet du séjour et de la présence de navires des deux parties dans leurs ports respectifs.

Ma Xiaoguang, porte-parole de l’Office du Conseil d’État qui s’occupe des affaires relative à ce territoire insulaire, a affirmé que « la question de Taïwan concerne la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine, puis c’est également le problème le plus important et le plus délicat dans les relations sino-étasuniennes ».

Il a également réitéré le fait que « sur cette question, la posture de Pékin se maintient et est toujours claire et cohérente ».

La Chine défend la politique de réunification pacifique avec Taïwan, laquelle plaide pour l’existence d’un seul pays avec deux systèmes : le socialiste sur la partie continentale, puis le capitaliste sur le territoire insulaire.

Sous ce concept, les autorités de Pékin assurent que « les deux modèles coexisteront pour longtemps, se développeront conjointement et qu’aucun des deux ne remplacera l’autre ».

Par ailleurs, un porte-parole officiel chinois a informé que le secrétaire d’État nord-américain, Rix Tillerson, se rendra samedi en visite officielle en Chine pour discuter de questions d’intérêts bilatéraux, régionaux et internationaux.

Le chef de la diplomatie étasunienne arrivera à Pékin sur invitation du chancelier chinois Wang Yi.

peo/tgj/ymr

EN CONTINU
notes connexes