jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela défend sa candidature au Conseil Exécutif de l’Unesco

Paris, 2 octobre (Prensa Latina) Le vice-chancelier vénézuélien, Ruben Dario Molina, a aujourd’hui assuré que « la candidature du Venezuela dans le but d’intégrer le Conseil Exécutif de l’Unesco démontre l’engagement du pays pour une politique de paix, de dialogue et de respect du droit international ».

En intervenant lors d’une soirée tenue au Cercle des délégués de l’Unesco, le vice-ministre des Relations Extérieures pour les Sujets Multilatéraux a souligné la pertinence et l’intérêt de cette candidature pour son pays.

Selon lui, « cette candidature a une grande importance dans la lutte du Venezuela contre la campagne qui prétend isoler, boycotter et bloquer le Gouvernement bolivarien de manière politique, financière, économique et culturelle ».

En référence aux agressions à l’encontre de son pays, Molina a estimé que cela est devenu « une obsession de harcèlements constants et d’attaques déstabilisatrices envers notre démocratie participative, par les ingérences dans nos affaires internes de la part de puissances qui en sont arrivé à (nous) menacer d’actions militaires et de mesures coercitives unilatérales qui portent atteinte aux droits de l’homme de notre population ».

« Dans ce contexte complexe, cette candidature pour intégrer le Conseil Exécutif montre l’importance que Caracas porte à la diplomatie de la paix », a-t-il ajouté.

Face à des représentants diplomatiques de nombreux pays, le vice-ministre a souligné que « depuis cet organe, l’intention du Venezuela est de contribuer à la consolidation des principes constitutifs de l’Unesco ».

Il a ensuite rappelé que cette organisation doit concentrer ses efforts sur « la construction d’une culture de paix, en se basant sur des valeurs de compréhension, de coopération, de complémentarité de différentes visions, sur la solidarité morale et intellectuelle, ainsi que sur le respect à la souveraineté et l’autodétermination des peuples ».

Le Conseil Exécutif siègera à partir de mercredi, et l’un des principaux sujets de l’agenda sera d’en élire les membres pour la période 2017-2021.

peo/jcm/lmg

EN CONTINU
notes connexes