mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

En Irak, le premier ministre turc conviendra de mesures contre le gouvernement autonome kurde

Ankara, 10 octobre (Prensa Latina) Le premier ministre turc, Binali Yildirim, a aujourd’hui annoncé un voyage à Bagdad pour s’entendre avec le gouvernement irakien sur de nouvelles mesures à l’encontre du Gouvernement Régional du Kurdistan (GRK) pour éviter qu’il poursuive son projet d’indépendance.

La visite aura lieu le 15 octobre prochain, et lors de celle-ci Yildirim se réunira à Bagdad avec son homologue irakien, Haidar Al-Abadi, dans le but d’aborder la possibilité d’établir des sanctions contre le GRK en représailles de la tenue du référendum d’indépendance illégal sous la législation irakienne. Selon Ankara ce dernier provoquera seulement des affrontements sectaires et alimentera de nouveaux conflits armés dans la région.

La Turquie a déjà appliqué quelques mesures de pression, entre autres celles de suspendre l’achat de pétrole au GRK et les vols à destination du territoire kurdo-irakien, mais a menacé de les accroitre si le projet sécessionniste n’est pas abandonné.

Dans la même lignée, le gouvernement de Bagdad a aujourd’hui annoncé son intention de modifier le tracé de l’oléoduc qui connecte les gisements de pétrole proches de la ville de Kirkuk avec le terminal pétrolier de Ceyhan, en Turquie. Cette mesure priverait le GRK des recettes du pétrole.

Le ministre irakien du Pétrole, Jabbar Ali Hussein al-Luiebi, a ordonné la déviation de cette conduite et a exprimé que l’objectif sera également d’augmenter les exportations à 400 mille barils par jour.

Dans le même temps, le Conseil de Sécurité de l’Irak a demandé à tous les pays voisins de suspendre leurs relations commerciales avec le GRK et qu’ils ne travaillent uniquement qu’avec Bagdad, tout particulièrement dans le commerce du pétrole.

peo/rc/acm

EN CONTINU
notes connexes