lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie exige à l´ONU de mettre fin aux massacres de la part des États-Unis contre la population civile

Damas, 25 octobre (Prensa Latina) Par des missives envoyées aux Nations Unies, la Syrie a exigé de mettre fin aux attaques aveugles de la Coalition Internationale, dirigée par les États-Unis, à l´encontre des civils de ce pays arabes.

Dans les courriers, dirigés au Secrétaire Général de l´ONU, Antonio Guterrez, et au secrétariat du Conseil de Sécurité, la chancellerie syrienne a dénoncé les agressions systématiques de l´illégale coalition contre des communautés ; ce qui viole la souveraineté de cet État.

« Nous demandons aux Nations Unies qu´elle assume sa responsabilité qui est de préserver la paix et la sécurité internationales », est-il précisé dans le texte.

Les plaintes contre la Coalition Internationale de la part du Ministère des Affaires Étrangères et des Expatriés syrien ont lieu peu après que l´alliance occidentale ait bombardé le quartier résidentiel d´Al-Qussur dans la ville de Deir-Ezzor au nord-est du pays.

« Cette attaque criminelle contre Al-Qussur, récemment libéré des terroristes de l´État Islamique (EI, ou Daesh en arabe) par l´Armée syrienne, a provoqué la mort de 14 personnes et fait plus de 40 blessés », est-il souligné dans le document.

Il y est également fait référence au fait que les militaires étasuniens et leurs alliés ont précédemment bombardé sans discernement la ville de Raqqa.

« Ces actions violentes (contre Raqqa) ont causé la mort de centaines d´enfants de cette terre, et la destruction de ses infrastructures ; à tel point que Raqqa a presque disparu de la face de la terre », est-il précisé.

Le gouvernement syrien a fréquemment prévenu que les forces d´occupation étasunienne soutiennent des groupes terroristes comme Daesh dans le but d´empêcher l´avancée victorieuse de l´Armée et de ses alliés sur ce territoire du pays du Levant.

Plusieurs vidéos montrées par des militaires de Russie et de Syrie démontrent que les extrémistes de l´EI livrent des combats contre les troupes loyales à Damas y compris depuis des zones contrôlées par la Coalition Internationale et ses milices.

peo/agp/obf

EN CONTINU
notes connexes