mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement kurde revient sur son intention séparatiste

Erbil, Irak, 25 octobre (Prensa Latina) Le gouvernement de la région autonome du Kurdistan irakien est aujourd´hui revenu sur ses intentions d´accéder à l´indépendance en offrant de suspendre les résultats du référendum et de débuter un dialogue ouvert dans le cadre de la Constitution avec Bagdad.

Un communiqué de la présidence kurde contient cette proposition, ainsi que la sollicitude d´un cessez-le-feu immédiat et de l´arrêt des opérations militaires dans le nord du pays.

Selon la déclaration, « les combats ne conduisent à aucune victoire, mais uniquement au désordre et au chaos ».

Le gouvernement kurde a également reporté la tenue des élections présidentielles et législatives en principe prévues pour le 1er novembre.

Cette décision a été soutenue par trois importants partis kurdes qui ont suggéré la réalisation des scrutins d´ici à huit mois.

Depuis 2009, il n´y a pas de consultation électorale au Kurdistan irakien, excepté le référendum séparatiste du 25 septembre dernier, lors duquel près de 93 pour cent des votants ont soutenu l´indépendance.

Le premier ministre irakien, Haidar al-Abadi, a précédemment affirmé que son Gouvernement avait mis fin aux tentatives de désintégration de l´Irak.

Le Gouvernement central de Bagdad a qualifié ce référendum kurde d´illégal et d´inconstitutionnel, ce qui a provoqué un déploiement militaire ordonné par la premier ministre pour « conserver l´intégrité » de ce pays arabe.

peo/tgj/arc

EN CONTINU
notes connexes