mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement de Suède confirme son soutien à l´autodétermination sahraouie

Stockholm, 26 octobre (Prensa Latina) La ministre des Affaires Étrangères de Suède, Margot Wallastrom, a réitéré le soutien de son gouvernement à la cause de l´autodétermination du peuple du Sahara Occidental face à l´occupation du Maroc depuis 1975.

La chef de la diplomatie de ce pays a déclaré que l´ « exécutif s´engage fermement à soutenir la cause sahraouie ».

La chancelière a rappelé que Stockholm a intensifié ses actions en faveur du Sahara Occidental depuis 2006, et que le pays « a toujours maintenu des contacts à haut niveau avec les deux parties impliquées dans le conflit, le Front Polisario et le Maroc ».

Selon la diplomate suédoise, le fait que son pays soit membre du Conseil de Sécurité pour la période 2017-2018 « ouvre et permet un nouveau cadre pour notre politique envers le Sahara Occidental ».

Wallstrom a souligné que la Suède a défendu le thème des droits de l´homme dans le cadre du mandat de la Mission de l´ONU pour cette région africaine, et a transmis son appui au nouvel envoyé spécial du secrétaire général de l´organisme mondial, car « sa mission est décisive pour rapprocher les positions des deux parties ».

Quant à la protection des ressources naturelles sahraouies, actuellement débattue par des organismes européens, la ministre a précisé que son gouvernement travaille au sein de l´Union Européenne « pour que soit respectée la sentence du Tribunal Européen », lequel interdit l´exploitation de ces richesses sans l´accord préalable de ce peuple.

D´autre part, le représentant de l´ONU en Algérie, EricOvervest, a appelé la communauté internationale à apporter une aide plus importante pour pouvoir faire face aux nécessités fondamentales des réfugiés sahraouis.

Le diplomate a fait part de sa « préoccupation quant à la diminution des ressources financières et à sa répercussion sur cette population vulnérable du Sahara Occidental ».

Le secrétaire général de l´organisme mondial, Antonio Guterres, a demandé aux donateurs internationaux une assistance humanitaire pour les réfugiés sahraouis, par le biais du Programme Mondiale d´Alimentation, d´une valeur de 7,9 millions de dollars.

Lors des dernières années, cette agence de l´ONU, qui est la principale source de coopération internationale depuis 1986, a fortement réduit son aide à cette région du continent africain par faute de fonds suffisants.

peo/oda/apb/oda/apb

EN CONTINU
notes connexes