mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Venezuela : le poste de gouverneur de l´État de Zulia est déclaré vacant

Caracas, 26 octobre (Prensa Latina) Le Conseil Législatif de l´État de Zulia a aujourd´hui déclaré le poste de gouverneur vacant, compte tenu du refus de Juan Pablo Guanipa, élu lors des élections régionales, de prêter serment devant l´Assemblée Nationale Constituante (ANC).

Par le biais des réseaux sociaux, l´entité parlementaire a informé que la décision a été adoptée par majorité lors d´une session ordinaire.

Guanipa, du parti d´opposition Primero Justicia (PJ, La Justice d´Abord), est l´unique dirigeant d´État qui insiste à ne pas reconnaitre la volonté souveraine du peuple représentée à l´ANC, car, selon ses propos de mardi dernier, cet organe, pour lequel plus de huit millions de vénézuéliens ont voté, est illégitime.

En conséquence de sa décision, les maires de Zulia, État frontalier avec la dangereuse Colombie, l´ont accusé d´encourager une crise qui rendrait le territoire ingouvernable.

Lundi, les quatre autres gouverneurs d´opposition élus, membre du parti traditionnel Accion Democratica (Action Démocratique), ont prêté serment devant le pouvoir constituant, ce qui signifie qu´ils reconnaissent la légalité de l´ANC.

Récemment, les parlementaires du Conseil Législatif, les conseillers municipaux et les maires ont ratifié le mandat supra-constitutionnel de l´ANC et ont soutenu le décret qui établit que les gouverneurs élus lors des élections régionales doivent prêter serment devant ce pouvoir originaire.

Raison pour laquelle ils ont exhorté à Guanipa de reconnaitre la volonté d´un peuple qui a élu son option électorale le 15 octobre dernier lors du scrutin.

Cependant, selon des analystes politique, le dirigeant de Primero Justicia n´a pas tenu compte de la volonté du peuple qui a voté pour qu´il gouverne, et a préféré la désobéissance au dialogue avec le gouvernement, comme le lui a indiqué son parti.

D´autre part, l´ANC a aujourd´hui décrété en session plénière que les élections municipales du Venezuela auraient lieu le 17 décembre prochain.

peo/pgh/lrd/lma/lrd

EN CONTINU
notes connexes