lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie demande aux États-Unis de respecter l´accord sur l´antiterrorisme en Syrie

Moscou, 16 novembre (Prensa Latina) La Russie a aujourd´hui demandé aux États-Unis de respecter la déclaration conjointe au sujet de la lutte contre le terrorisme en Syrie qui a été annoncée lors du sommet de l´APEC, au Vietnam, par les présidents Vladimir Putin et Donald Trump.

La porte-parole de la chancellerie russe, Maria Zajarova, a déclaré que « les informations diffusées dans la presse sur des actions lors desquelles il parait plutôt que nos partenaires protègent les terroristes au lieu de les combattre sont de plus en plus fréquentes ».

« Ce type de pratique ne peuvent aucunement être considérées comme de la loyauté, ni même du fair-play », a-t-elle considéré.

Putin et Trump se sont mis d´accord pour émettre une déclaration conjointe dans le cadre du sommet du Forum de Coopération Économique Asie-Pacifique (APEC), dans la ville vietnamienne de Da Nang.

La veille, le commandement militaire russe a dénoncé le fait que « les forces étasuniennes on tenté de protéger des groupes armés, y compris le mouvement terroriste État Islamique (EI), lors des opérations de l´aviation russe dans la province syrienne de Deir-Ezzor ».

«Au lieu de fermer le passage aux extrémistes qui fuyaient de la localité d´Al-Bukemal, le commandement nord-américain s´est catégoriquement refusé à agir contre ces personnes armées en argumentant qu´ils se rendaient en tant que prisonniers, et qu´ils devaient donc être traités selon les conventions de Vienne qui régissent ces cas », est-il expliqué.

Les arguments de Washington ont été diffusés malgré le fait que des drones russes aient détectés le transfert des terroristes avec des armements lourds vers des zones sous contrôle nord-américain en Syrie.

À la différence des États-Unis, la Russie a été appelée fin septembre 2015 par le gouvernement syrien pour agir grâce à son aviation contre des formations extrémistes dans l´État du levant.

L´accord signé par Trump et Putin stipule le respect de la souveraineté, de l´intégrité territoriale, de l´unité et du caractère laïc de la Syrie, en plus de constater la nécessité de la coopération entre les deux parties dans le combat contre le terrorisme dans ce pays.

peo/tgj/to

EN CONTINU
notes connexes