lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les sanctions des États-Unis empêchent l´aide aux victimes tu tremblement de terre en Iran

Téhéran, 16 novembre (Prensa Latina) Le site internet Think Progress, qui est aujourd´hui cité par la presse locale, dénonce le fait que les sanctions imposées à l´Iran par le gouvernement étasunien empêchent l´envoi d´aide aux victimes du tremblement de terre de dimanche dernier.

« Aucun citoyen des États-Unis ne peut envoyer d´aide financière au pays perse sans demander l´autorisation du Département du Trésor », est-il souligné.

Il y a également une instruction adoptée ce mardi par la Maison Blanche qui interdit au peuple nord-américain d´envoyer de l´aide à des organisations humanitaires et caritatives internationales, y compris la Croix Rouge.

Selon l´avocat de Ferrari and Associates PC, Tyler Cullis, spécialiste en sanctions économiques, « il n´est pas bon que le Département d´État limite ceux qui ont l´intention de participer aux efforts d´aide aux victimes ».

Cullis ajoute que « ces restrictions obligeront de nombreuses organisations non-gouvernementales à emmener de l´argent en liquide avec elles en Iran, ce qui ralentira considérablement l´aide tant espérée ».

Cette mesure de Washington contre le peuple iranien a été adoptée malgré les déclarations de condoléances et de solidarité de presque toute la planète, dont les institutions internationales.

L´immense majorité des organismes non-gouvernementaux qui travail dans l´humanitaire ont manifesté le fait qu´ils étaient disponibles pour apporter leur aide et leur soutien à l´Iran et à l´Irak.

Dans la nuit de dimanche dernier, un tremblement de terre de 7,3 degrés sur l´échelle de Richter a touché la région frontalière entre l´Irak et l´Iran, faisant un bilan de 500 morts, 8 000 victimes et la destruction de milliers de logements et infrastructures.

peo/tgj/arc

EN CONTINU
notes connexes