mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Douche froide pour les relations entre l´Arabie Saoudite et les États-Unis

Riad, 23 novembre (Prensa Latina) L´avertissement du Département d´État nord-américain pour que les étasuniens s´abstiennent de voyager en Arabie Saoudite a aujourd´hui dû avoir l´effet d´une douche froide sur les autorités saoudiennes.

Il n´y a pas encore eu de réaction, mais il est attendu que le royaume émette une déclaration qui contrecarre cet avis inhabituel puisqu´il s´agit d´un allié de la Maison Blanche.

Le Département d´État demande aux citoyens étasuniens qu´ils évaluent les risques de voyager en Arabie Saoudite face aux menaces de groupes terroristes et d´attaques de missiles balistiques provenant du Yémen.

La mise en garde fait référence à un incident qui a eu lieu début novembre lorsque les insurgés houtis ont lancé un missile depuis le Yémen contre le territoire saoudien.

Riad et ses alliés ont accusé l´Iran de la prétendue livraison de ce projectile, mais Téhéran a toujours nié ces faits.

En marge de cet attaque, Washington assure que les menaces terroristes persistent dans toute l´Arabie Saoudite, y compris dans les grandes villes comme Riad, Djeddah et Dammam.

« Des attaques surprises peuvent avoir lieu dans tout le pays », est-il expliqué dans la note du Département d´État.

Le texte rappelle également que Daesh, ainsi que d´autres organisations terroristes, ont attaqués des lieux d´intérêts saoudites et de gouvernements occidentaux, des lieux de culte et des sites fréquentés par des étrangers.

La communication de la Maison Blanche a lieu quelques heures après un appel téléphonique du secrétaire d´État des États-Unis, Rex Tillerson, au prince héritier saoudien, Mohammad bin Salman, pour discuter des affaires de sécurité régionale.

peo/tgj/arc

EN CONTINU
notes connexes