lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La RPDC condamne sa nouvelle inclusion dans la liste des pays terroristes

Pyongyang, 23 novembre (Prensa Latina) La République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) a aujourd´hui qualifié sa nouvelle inclusion dans la liste des pays soutenant le terrorisme, annoncée en début de semaine par le président étasunien Donald Trump, de provocation ouverte et d´attentat contre son État.

Le Ministère des Relations Extérieures du pays asiatique a condamné cette mesure dans un communiqué, et l´a considérée comme une dérision pour la paix et la sécurité internationale.

« Cette moquerie ait tout simplement un autre moyen destiné à écraser des nations indépendantes qui ne le leur obéissent pas (aux États-Unis), et ainsi cacher leur inaptitude », est-il précisé dans le texte.

Il y est également souligné le caractère auto-défensif du développement du programme d´armement nucléaire de la RPDC en réponse à la politique hostile de Washington et ses alliés.

« C´est dans ce sens que le pays avancera dans le développement de dispositif dissuasif, et ce malgré les constantes intimidations et restrictions », y est-il signalé.

Le document conclut par le fait que « par le biais de la campagne anti-RPDC, le pays nord-américain démontre son intention d´écraser notre système, et en nous qualifiant de terroristes il réaffirme la justesse de notre ligne de développement ».

Lundi dernier, le chef d´État étasunien a annoncé sa décision de placer à nouveau la RPDC dans la liste des pays soutenant le terrorisme, liste dont elle avait été quittée en 2008 par George W. Bush dans le cadre des efforts destinés à trouver un accord sur la question nucléaire.

peo/pgh/ihr

EN CONTINU
notes connexes