mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le secrétaire générale de l´ONU plaide pour résoudre la question palestinienne

Nations Unies, 29 novembre (Prensa Latina) Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a aujourd´hui appelé à la concrétisation d´une solution bi-étatique pour mettre fin à un demi siècle d´occupation israélienne en Palestine, et finalement proclamer cette dernière comme un État indépendant.

« La question palestinienne est étroitement liée à l´histoire de l´ONU, et c´est l´une de celles qui est depuis le plus longtemps en suspens dans l´agenda de l´organisation », a-t-il souligné dans son message à l´occasion de la Journée Internationale de Solidarité avec le Peuple Palestinien.

« Soixante-dix ans se sont écoulés depuis la Résolution 181 de l´Assemblée Générale de l´ONU, mais il n´existe toujours pas d´État souverain et indépendant de la Palestine à côté de l´État d´Israël », a-t-il fait observé.

Puis il a signalé que « lors de ma visite en Israël et en Palestine, au mois d´août dernier, les dirigeants des deux parties ont réaffirmé être disposés à atteindre une paix négociée ».

« Je les ai incité à démontrer de manière tangible leur engagement puis à créer toutes les conditions visant à reprendre des négociations constructives », a-t-il souligné.

Selon lui, la solution des deux États, qui est reconnue dans la Résolution 181 de l´Assemblée Générale, est l´unique moyen d´établir une paix générale, juste et durable entre israéliens et palestiniens.

« La fin du conflit donnerait également une impulsion à davantage de stabilité dans la région », a-t-il jugé.

« Tout le monde devrait profiter des signaux positifs des récentes avancées en ce qui concerne l´unité intra-palestinienne pour orienter ce processus dans la direction correcte », a-t-il estimé.

Guterres a ensuite fait part de sa « disponibilité à travailler avec toutes les parties intéressées à soutenir ce processus politique sérieux qui se base sur les résolutions pertinentes de l´ONU, le droit international et les accords correspondants ».

« Il est temps de mettre fin au conflit par la création d´un État palestinien indépendant qui coexiste en paix et en sécurité avec l´État d´Israël », a-t-il conclu.

peo/tgj/ifb

EN CONTINU
notes connexes