lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Venezuela : plus de 100 tonnes de produits accaparés sont récupérées

Caracas, 13 décembre (Prensa Latina) Le gouvernement bolivarien a récupéré plus de 106 tonnes de produits d´hygiène personnelle accaparés par le Distributeur Tauros KR, lequel est apparemment impliqué dans la guerre économique contre le Venezuela.

Conjointement avec le Ministère Public, la Superintendance Nationale pour la Défense des Droits Socioéconomiques (Sundde) a entre autre saisi dans les entrepôts de cette entreprises plus de 227 mille unités de couches, 975 mille serviettes hygiéniques, 108 mille savons, 300 paquets de papier toilette, 36 mille shampoings et 129 mille dentifrices.

Selon le chef de la Sundde, William Contreras, Tauros KR gardait également dans ses locaux plus de 500 pneus de moto.

Il a indiqué que tous les produits trouvés ont été importés et se trouvaient dans les entrepôts depuis le mois de mai dernier, puis a expliqué que la Sundde a établi les délits d´accaparement et monopolisation de biens, de spéculation et de boycott.

Lors de la saisie, une personne a été détenue pour avoir tenté de soudoyer des fonctionnaires de la Sundde et de la Garde National Bolivarienne. Contreras a ensuite expliqué que la marchandise sera vendue à la population après l´inventaire correspondant.

Par ailleurs, le ministre de l´Énergie Électrique du Venezuela, Luis Motta Dominguez, a aujourd´hui informé que suite à un sabotage du service électrique dans l´État d´Aragua une personne était décédée et que cinq circuits avaient été mis hors service.

La victime a été électrocutée lorsqu´elle menait l´opération de sabotage. Depuis le début de l´année, le nombre de personnes décédées lors de ce type d´actions s´élève à 46, et 381 personnes ont été arrêtées pour ces faits.

Lors des derniers mois, le service électrique du pays est devenu la cible de groupes qui cherchent à déstabiliser le pays.

peo/tgj/lb

EN CONTINU
notes connexes