vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Quatre palestiniens meurent suite à la répression des manifestations par Israël

Ramallah, 15 décembre (Prensa Latina) Quatre palestiniens sont morts aujourd´hui dans la Bande de Gaza et la Cisjordanie occupée suite à des blessures causées par des soldats israéliens lors des protestations contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d´Israël par Washington.

Parmi les personnes décédées, on compte un jeune abattu par des balles de combat tirées par les effectifs de Tel-Aviv lors d´affrontements dans la ville d´Anata.

Deux autres personnes, dont un handicapé amputé des deux jambes, sont mortes lors d´affrontements le long des frontières de Gaza.

Le Ministère de la Santé palestinien a communiqué qu´un quatrième palestinien est également décédé suite à des blessures critiques dans la localité d´Al Bireh, à Ramallah. Selon la police israélienne, le jeune aurait tenté d´attaquer les forces de sécurité de Tel-Aviv.

Les autorités palestiniennes ont révélé qu´au moins 56 personnes ont été hospitalisées aujourd´hui en Cisjordanie après avoir été blessées par les effectifs israéliens.

Un communiqué militaire d´Israël précise que les soldats « se sont limités à prendre des mesures pour disperser les émeutes».

Les manifestations auraient aujourd´hui réuni près de 3 500 palestiniens dans la Bande de Gaza, et plus de 2 500 dans plusieurs localités cisjordaniennes.

L´annonce du président étasunien, Donald Trump, du changement de posture de Washington au sujet du statut de Jérusalem a provoqué des manifestations dans plusieurs places du monde, et a été dénoncée par plusieurs pays et organisations internationales.

peo/oda/mv

EN CONTINU
notes connexes