lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´ONU et la Palestine sont favorables à une avancée dans le processus de paix au Moyen-Orient

Nations Unies, 20 février (Prensa Latina) Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, et le président palestinien, Mahmoud Abbas, ont aujourd´hui sur la nécessité d´avancer dans le processus de paix au Moyen-Orient, ainsi que sur une solution bi-étatique.

L´office du porte-parole du plus important dirigeant de l´ONU a fait savoir que Guterres s´est réuni ce mardi avec Abbas, et que les deux ont clairement fait entendre que l´unique option viable pour la paix durable est la formation d´un État de la Palestine, conjointement à celui d´Israël.

Le secrétaire général a de plus manifesté sa préoccupation quant à la grave crise humanitaire à Gaza, ainsi qu´au déficit de financement de l´Agence des Nations Unies pour les Réfugiés Palestiniens (Unrwa), et ce suite aux coupes budgétaires étasuniennes.

Il a également insisté sur l´urgence du fait que la communauté internationale continue d´apporter une assistance humanitaire pour le développement du peuple palestinien.

Selon ces déclarations ce mardi face au Conseil de Sécurité, le consensus mondial pour une solution de deux États pourrait maintenant être en train de s´éroder compte tenu des actions unilatérales.

Selon Guterres, il n´existe pas d´autre alternative au conflit entre Israël et la Palestine que la création de deux États qui puissent cohabiter l´un à côté de l´autre en paix, et à l´intérieur de frontières sûres et reconnues.

Malgré le fait qu´une telle posture compte sur un ample soutien international, la Palestine continue de ne pas être reconnue comme un État, et affronte depuis plus de 50 ans les graves conséquences de l´occupation de Tel-Aviv, tout comme le dénonce la propre ONU.

peo/ocs/ifb

EN CONTINU
notes connexes