vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Nouvelle attaque aérienne des États-Unis tue 12 civils en Syrie

Damas, 22 février (Prensa Latina) Des organisations civiles ont aujourd´hui informé du fait qu´un nouveau bombardement de l´aviation des États-Unis a provoqué la mort de 12 civils, et a fait des dizaines de blessés, dans la localité d´Hajeen, frontalière avec la commune d´Al-Bukamal, dans la province de Deir Ezzor.

Cette attaque a eu lieu seulement quelques heures après une autre action violente perpétrée par l´aviation étasunienne et ses alliés occidentaux contre le village de Bahra, également dans la province de Deir Ezzor, et qui a causé la mort de 16 personnes.

Les bombardements ont également provoqué d´importants dommages matériaux dans cette localité.

Le propre gouvernement syrien a en plusieurs occasions dénoncé devant les Nations Unies le fait que la dénommée Coalition Internationale, dirigée par les États-Unis, a, par ses attaques, massacré des centaines de civils habitant dans des provinces de ce pays comme Raqqa ou Deir Ezzor.

Par ailleurs, des habitants de la province de Hassakeh, dans le nord, ont rapporté que des hélicoptères étasuniens ont transporté des membres du groupe terroriste État Islamique (ou Daesh) depuis plusieurs localités de la frontière entre l´Irak et la Syrie.

Ils ont également dénoncé le fait que les forces nord-américaines transportent fréquemment des extrémistes de Daesh depuis la prison centrale de la ville d´Hassakeh vers leur base située non-loin du village d´Abu Hajar, à l´Est de ce pays du Levant.

Selon des activistes civils, les étasuniens prévoient de transformer cette prison en une base à leur service, puis en un camp d´entrainement d´extrémistes, et ce dans le but de les former militairement pour qu´ils combattent l´armée syrienne.

peo/tgj/obf

EN CONTINU
notes connexes