samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Demande de protection pour les maires et les candidats parlementaires au Mexique

Mexico, 17 avril (Prensa Latina) Le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), Luis Raúl González, s’est aujourd’hui prononcé en faveur de mesures de protection pour les maires et les candidats participant au processus électoral en cours.

Il nous faut des protocoles spéciaux pour ceux qui se sentent l’objet d’intimidations, d’hostilités et, surtout, d’atteintes à leur intégrité physique et même à leur vie, a-t-il affirmé.

Cette demande a lieu alors que, depuis le mois de septembre dernier à ce jour,  plus d’une trentaine de maires et de candidats aux élections du 1er juillet prochain ont été assassinés.

Le président de la CNDH a appelé la société à condamner énergiquement ces faits et a demandé que les autorités envoient des signaux forts pour combattre l’impunité.

Il reconnaît cependant que, tant qu’il n’y aura pas un changement fondamental du mode de justice, il sera difficile d’en finir avec la violence et l’insécurité.

Il a également encouragé les autorités à remplir les sièges qui restent vacants pour la composition du Système National Anticorruption où il manque un procureur et plusieurs magistrats, ce qui envoie des signaux erronés quant à la volonté de combattre la corruption.

Luis Raúl González a fait ces déclarations  après avoir participé à un atelier de travail sur les Défis et les Opportunités pour la Prévention de la Torture au Mexique.

peo/oda/ool

EN CONTINU
notes connexes