lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba installe un nouveau Parlement fortement marqué par la présence féminine

La Havane, 18 avril (Prensa Latina) Cuba installe aujourd’hui la IXème Législature de l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire (le Parlement), forum qui regroupe 650 députés représentant les divers secteurs de la société avec 53,2 pour cent de présence féminine.

Les parlementaires se réuniront dans le Palais des Conventions de la capitale après leur élection du 11 mars dernier à la suite d’un scrutin auquel ont participé sept millions 400 mille citoyens, c’est-à-dire environ 86 pour cent des électeurs inscrits sur les registres de l’ile, le droit de vote étant accordé d’office dès l’âge de 16 ans.

Cette élection de mars a attribué des sièges à des ouvriers, des paysans, des enseignants, des médecins, des scientifiques, des écrivains, des dirigeants religieux, des entrepreneurs, des étudiants, des dirigeants politiques, des membres des institutions armées et des travailleurs du privé résidant dans les 15 provinces du pays.

45 pour cent des députés sont noirs ou métis, 13,2 pour cent ont moins de 35 ans, 86 pour cent ont des diplômes universitaires et l’âge moyen de l’assemblée est de 49 ans.

Un des faits les plus marquants des élections dans notre pays est que 47,1 pour cent des candidatures de parlementaires ont été proposées au niveau du quartier dans des réunions de voisinage.

Il faut également souligner qu’avec 53,2 pour cent de présence féminine, notre pays occupe la seconde place au monde dans ce domaine, le pays ayant la plus grande proportion de femmes dans son parlement étant le Rwanda (62,3%).

Dans de récentes déclarations à Prensa Latina, les députés qui prêteront serment aujourd’hui  considèrent que le renforcement du socialisme sur l’ile est une priorité, faisant ainsi valoir l’héritage du leader de la Révolution cubaine, Fidel Castro, et de la génération historique qui donna naissance à ce processus le 1er janvier 1959.

Nous continuerons la Révolution, nous continuerons à la renforcer en nous engageant à poursuivre le combat commencé il y a tant d’années par les dirigeants de la génération historique, a déclaré la parlementaire Digna Guerra.

La directrice du Chœur National de Cuba a souligné les leçons, la force et l’unité du peuple légués par les femmes et les hommes qui, pendant des dizaines d’années, ont su préserver le projet essentiellement social qui a débuté en janvier 1959.

Ce sont là des outils vitaux pour continuer à défendre la Révolution cubaine, a insisté la députée du Centre Havane.

Pour sa part, Jorge Luis Romero, cordonnier et député de la municipalité de La Lisa, considère que la continuité de la  révolution socialiste à Cuba est garantie car la population est pleinement consciente qu’il est nécessaire de préserver les conquêtes sociales du passé.

Je suis un homme du peuple, je suis cordonnier et je suis membre de cette Assemblée, cela ne peut arriver qu’à Cuba, où je suis rassuré tous les jours, quand mes enfants partent pour l’école, ou quand un membre de ma famille tombe malade, parce qu’ici, l’éducation et la santé sont gratuites, c’est pour ça que le peuple défend la révolution,a insisté  ce « cuentapropista » comme on appelle sur l’ile les travailleurs du secteur privé.

Une fois que cette IXème Législature sera installée, les députés éliront par un vote secret la présidence de l’Assemblée pour les cinq années qui viennent. Ensuite, ils éliront de la même manière les 31 membres du Conseil d’État et du Gouvernement, organe à caractère collégial qui est la représentation suprême de l’État cubain.

C’est également dans ce contexte que sont élus le président -qui est, en fait, le chef de l’État et du Gouvernement-, le premier vice-président, les cinq vice-présidents, le secrétaire et les autres 23 membres qui constituent le Conseil d’État, ce dernier étant le représentant de l’Assemblée Nationale entre ses deux périodes ordinaires annuelles de sessions parlementaires.

peo/agi/wmr

EN CONTINU
notes connexes