samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´Armée camerounaise nie d´avoir incendié une localité anglophone

Yaoundé, 20 avril (Prensa Latina) L´Armée camerounaise a aujourd´hui nié toute responsabilité dans l´incendie d´un village au nord-est du pays suite à un combat avec des milices anglophones qui tentent de séparer cette zone du reste de la nation.

Les combats entre l´Armée et les hommes armés ont débuté mardi dernier et continuaient encore ce matin selon les précisions apportées par des habitants de la zone qui assurent que la localité d´Ajin, dont les résidents ont fui vers des lieux plus sûrs, a été réduite en cendres.

Le gouvernement camerounais affronte un groupe armé de sécessionnistes anglophones qui accusent les autorités centrales de les discriminer, en faveur de la majorité francophone, et demandent la création d´un État indépendant.

Dans un communiqué diffusé aujourd´hui, le Commandement Militaire accuse les séparatistes d´avoir incendié au moins huit localité du nord-est du pays, mais les résidents de la zone réfutent l´allégation.

Suite à l´échec d´un dialogue destiné à prendre note des demandes de la communauté anglophone, le président camerounais, Paul Biya, a déployé des troupes dans ces régions et a décrété un couvre-feu d´une durée de douze heures, ainsi que l´interdiction de circuler pour les motos, véhicules employés par les insurgés lors de leurs attaques.

peo/pgh/msl

EN CONTINU
notes connexes