mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´épouse française d´un prisonnier sahraoui débute une grève de la faim

Alger, 20 avril (Prensa Latina) Une publication africaine a aujourd´hui informé que la militante française pour les droits du Sahara Occidental, Claude Mangin-Asfari, s´est déclaré en grève de la faim illimitée dans son pays pour protester contre le gouvernement du Maroc, lequel occupe illégalement ce territoire du nord de l´Afrique.

Sahara Press Service a ajouté que celle qui est membre de l´Association des amis de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) en France, et l´épouse du prisonnier politique sahraoui NaamAsfari, a expliqué dans un communiqué que Rabat lui refuse d´entrer au Maroc pour rencontrer son mari.

« Depuis octobre 2016, ils me refusent l´entrée au Maroc, et maintenant ils m´ont expulsé pour la quatrième fois », a expliqué la militante française qui a été accueillie par la mairie d´Ivry sur Seine, ville dans laquelle elle réside et qui a déclaré son conjoint Citoyen d´Honneur il y a trois ans.

Mangin-Asfari a affirmé qu´elle souhaite voir son mari qui est condamné à 30 ans de prison à la suite de deux procès injustes, subis en compagnie de ses compagnons du dénommé groupe de Gdeim Izik accusé de la mort de plusieurs soldats marocains en 2010 lors d´une manifestation pacifique pour l´autonomie de la RASD, pays dont le territoire est occupé par Rabat depuis 1975.

« Je réalise cet acte grave par amour envers Naam, par amour à la justice et par amour à la liberté du peuple sahraoui en lutte pacifique pour l´indépendance », s´est-elle expliquée.

peo/ga/apb

EN CONTINU
notes connexes