mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La vérité est exigée quant aux tentatives d´attentats en Colombie

Bogotá, 4 mai (Prensa Latina) Le candidatcolombien à la présidence, Gustavo Petro,a aujourd´hui exigé au Ministère Public (MP) qu´il enquête pour savoir qui sont les personnes qui ont financé un mercenaire d´origine cubaine qui planifiait un attentat à son encontre.

Petro, représentant du mouvement Colombie Humaine, et ayant de grandes chances de disputer la présidence de Colombie selon les derniers sondages, a durement critiqué le MP local pour avoir maintenu le silence sur cette affaire.

« Il me semble être d´un cynisme pervers d´occulter ces faits à l´opinion publique (…), j´exige (au procureur) qu´il trouve les fusils, les explosifs, et particulièrement les contacts qu´avait ce monsieur avec l´extrême-droite colombienne », a signalé celui qui est également l´ancien maire de Bogotá.

Petro a insisté sur le fait qu´il est « essentiel de savoir qui sont les personnes qui financent ces activités terroristes ».

Lors d´un entretien diffusé par W Radio de Colombia, le citoyen d´origine cubaine Raul Gutierrez, résident aux États-Unis, a admis avoir été engagé par des secteurs de l´extrême-droite colombienne pour commettre un attentat contre Petro.

Détenu dans la prison de La Picota, à Bogotá, Gutierrez a ajouté qu´il avait également préparé un attentat contre l´ambassade de La Havane en Colombie, puis un autre contre le plus important leader du parti de la Force Alternative Révolutionnaire du Commun (FARC), Rodrigo Londoño.

Suite à ces révélations faites à la radio locale, le procureur général de la nation, Nestor Martinez, a décidé de demander au gouvernement de renforcer la sécurité de Petro et Londoño.

L´opinion publique a été informée de l´arrestation de Gurierrez en mars dernier, quand il est apparu dans l´agenda médiatique qu´il préparait prétendument des actions terroristes contre l´ambassade des États-Unis à Bogotá, et ce au nom de groupes religieux.

Cependant, hier soir, Gutierrez a confessé que rien de tout cela n´était en rapport avec l´État Islamique, et que les cibles de ses attentats n´étaient aucunement les citoyens nord-américains, mais bien des objectifs cubains, puis Petro et Londoño.

peo/mgt/tpa

EN CONTINU
notes connexes