vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Canada interdit à l’ambassade du Venezuela d’organiser les élections sur son territoire

Caracas, 17 mai (Prensa Latina) Le ministre des Affaires Etrangères, Jorge Arreaza, a aujourd’hui dénoncé l’attitude du Gouvernement du Canada qui a interdit l’installation de centres de vote à l’intérieur de l’ambassade et des consulats du Venezuela pour permettre aux citoyens vénézuéliens résidant au Canada de participer aux élections du 20 mai.

« Le gouvernement canadien nous a informé par un communiqué diplomatique qu’il n’autorisera pas que le Venezuela installe des centres vote dans notre ambassade et nos consulats au Canada », a déclaré Arreaza depuis la Maison Jaune de Caracas.

Dans ses déclarations à la presse, il a indiqué qu’un total de 5 027 vénézuéliens résidant au Canada sont inscrits sur les registres électoraux pour pouvoir exercer leur droit au suffrage.

« Nous sommes devant une tentative de violation des droits de l’homme. Le pacte sur les droits civils et politiques considère le droit au suffrage comme un droit politico-humain et, pourtant, c’est ce que le gouvernement canadien tente d’empêcher », a signalé le ministre.

Il a ajouté que le communiqué « notifie à l’ambassade que le Gouvernement du Canada n’a pas donné de suite favorable à la demande faite par l’ambassade vénézuélienne et que, par conséquent, l’ambassade et les consulats se voient obligés de se plier aux desiderata du gouvernement canadien et donc de s’abstenir de toute installation de centre de vote », selon les termes de ce communiqué que Aarreza a lu aux journalistes.

Il a également souligné que Caracas va s’efforcer d’établir une communication directe avec les autorités canadiennes pour le convaincre du caractère démocratique du Venezuela.

Le Canada est l’un des pays qui en septembre dernier a sanctionné 40 fonctionnaires publics vénézuéliens, répondant ainsi aux ingérences unilatérales promues par des agents externes contre la république bolivarienne.

peo/ocs/odf

EN CONTINU
notes connexes