mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’armée syrienne continue sa progression et libère de nouvelles régions dans le sud du pays

Damas, 23 juillet (Prensa Latina) Des sources militaires ont fait savoir que  l’armée syrienne a libéré 21 villes et localités des provinces de Deraa et de Quenitra, dans le sud  du pays, toutes les formations terroristes de la région semblant s’être effondrées.

Ces derniers jours, les forces gouvernementales ont expulsé les groupes terroristes de plusieurs régions du sud comme Al Naseryiah, Abu Katef, EynFrekha et Abu Ghara, ont indiqué les mêmes sources, citées par l’agence de presse Sana.

À côté de ces victoires retentissantes, d’autres sources, civiles celles-là, ont signalé que de violents combats se sont déroulés ce vendredi au sud-ouest de Deraa.

L’aviation russe de combat a été amenée à bombarder, près de la frontière jordanienne, certaines poches territoriales contrôlées par Khaled bin Walid, un groupe lié à l’État Islamique.

Les forces aériennes de Moscou et de Damas ont également bombardé  la vallée de Yarmouk, dans la région de Deraa, où se réfugient des restes de combattants appartenant à l’État Islamique proprement dit et à d’autres factions radicales.

Parallèlement à cette offensive militaire au sud du pays, des groupes extrémistes se sont rendus il y a quelques heures. Ils ont remis à l’armée syrienne trois tanks de guerre et trois véhicules de combat d’infanterie.

Ils ont également remis deux canons anti-aériens et des milliers de munitions, a fait savoir le Centre Russe pour la Réconciliation.

Tant à Deraa qu’à Quenitra, et dans d’autres zones du centre-est du pays, le gouvernement poursuit ses attaques armées tout en mettant en action une politique de réconciliation nationale, ce qui a permis à plusieurs groupes islamiques de se rendre et de laisser à l’armée syrienne les armes en leur possession.

La presque totalité des territoires de Deraa (plus de 90 pour cent) et de Quenitra , proche du poste frontalier de Nassib (à la frontière jordanienne) ont été récupérés par les forces loyales au gouvernement de Damas.

Une fois que l’offensive en cours dans les zones du sud sera terminée, les forces loyales au président Bashar Al-Assad prévoient de mener l’assaut contre le dernier bastion des groupes radicaux islamistes, à Idlib, une province située à quelques 300 kilomètres au nord de Damas.

peo/ga/obf

EN CONTINU
notes connexes