mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Armée du Nicaragua se déclare en faveur du dialogue comme seule voie pour rétablir la paix

Managua, 2 août (Prensa Latina)Le chef de l’Armée du Nicaragua, le général Julio César Avilés, a affirmé que le dialogue était l’unique voie pour parvenir à la paix et à la stabilité dans ce pays qui est plongé depuis trois mois dans une crise socio-politique sans précédent.

« Nous nous déclarons en faveur du dialogue. C’est la voie qui convient le mieux aux nicaraguayens pour parvenir à un consensus. Elle seule permettra d’éviter des conséquences néfastes et irréversibles pour notre peuple, pour notre sécurité, pour notre économie et notre développement national », a déclaré hier soir le général dans un discours à l’occasion du 39ème anniversaire des Forces Aériennes.

Cette cérémonie pour l’anniversaire des Forces Armées Aériennes du Nicaragua était présidée par Daniel Ortega, président de la République.

Selon le général Avilés, les moments que vit le pays doivent encourager tous les citoyens à réfléchir. Chacun doit contribuer à remettre le Nicaragua sur le chemin de la paix et de la stabilité.

« Par mandat constitutionnel, l’Armée n’est pas un corps qui doit délibérer sur les affaires de l’Etat. L’Armée ne traite  pas des aspects de la vie sociale qui ne relèvent pas de sa compétence et, en particulier, des problèmes de la vie politique. Il n’est pas dans nos fonctions d’aborder des thèmes de cette nature. Mais ce que nous pouvons affirmer, c’est que la recherche de solutions pour notre pays passe par la voie du dialogue », a insisté le chef de l’Armée.

Le général a exprimé la solidarité de l’Armée envers toutes les familles ayant perdu un être cher dans le contexte de la crise interne qui a débuté le 18 avril de cette année.

« De même, nous nous solidarisons avec tous ceux qui, d’une forme ou d’une autre, ont été affectés par les actes de violence et nous  réitérons notre soutien aux efforts qui sont faits pour tirer ces actes au clair. À partir de là, il s’agira d’appliquer la loi », a-t-il ajouté.

Il en a profité pour rendre hommage aux Forces Aériennes qui contribuent  » à une stricte vigilance de l’espace aérien » afin d’éviter que le territoire national ne soit utilisé par des organisations liées au trafic de la drogue et au crime organisé, ce qui, dans le contexte actuel, revêt une importance capitale.

peo/tjg/lla

EN CONTINU
notes connexes