samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Lula se maintient en tête des intentions de vote

Brasilia, 2 août (Prensa Latina) Voilà 116 jours que l’ancien président du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva est prisonnier politique mais il demeure le candidat préféré des Brésiliens pour les élections présidentielles du 7 octobre prochain.

Un sondage réalisé pour l’Institut de Sondages Parana, entre le 25 et le 30 juillet, et dont les résultats ont été rendus publics ce mardi, donne 29 pour cent des intentions de vote au fondateur et dirigeant historique du Parti des Travailleurs (PT) et le place en tête pour les élections présidentielles d’octobre.

L’aspirant de l’extrême droite, JairBolsonaro, arrive en seconde place avec 21,8 pour cent des intentions de vote.

GeraldoAlckim, ancien gouverneur de Sao Paulo et représentant du Parti de la Sociale Démocratie Brésilienne, qui est aussi le candidat du coup d´État perpétré en 2016 contre la présidente constitutionnelle DilmaRousseff, arrive à peine à 6,2 pour cent des intentions de vote.

Marina Silva (Réseau Développement Durable) s’est déjà présentée aux élections présidentielles. Pour le moment, le sondage la place en troisième place pour les intentions de vote avec 9,2 pour cent.

Pour finir, l’ancien ministre Henrique Meirelles, membre du Mouvement Démocratique Brésilien, le parti au pouvoir, n’obtient que 0,8 pour cent des intentions de vote.

Si l’on prend un scénario excluant Lula de l’élection, le vainqueur serait Bolsonaro avec 23, 6 pour cent des voix, suivi par Silva (14,4 pour cent); Ciro Gomez, du Parti Démocrate des Travailleurs (10,7 pour cent); et Alckmin (7,8 pour cent). Dans ce cas de figure, Mireilles atteindrait 1,1 pour cent.

Ce dernier sondage de Parana Sondage révèle aussi que 21,3 pour cent des personnes interrogées (c’est-à-dire un total de deux mille 246 électeurs provenant de 170 municipalités dans tout le pays) sont décidés à voter pour Lula et 23,5 pour cent pourraient le faire.

Bolsonaro, quant à  lui, a 15,7 pour cent de votes assurés et 24,9 pour cent des votants pourraient le choisir comme candidat.

Le sondage a aussi évalué la popularité de l’administration actuelle que dirige Michel Temer. 87, 4 pour cent des personnes consultées désapprouvent son bilan. Seuls 9,1 pour cent ont une opinion favorable et 3,6 sont sans opinion.

La grande majorité des personnes consultées (61,8 pour cent), ont une image négative du gouvernement de Temer et pour 16,3 pour cent, il a été franchement mauvais. Seuls 3,9 en ont une bonne impression et 0,6 le considèrent excellent.

peo/oda/mpm

EN CONTINU
notes connexes