lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Evo Morales condamne l´incitation à intervenir au Venezuela faite par Uribe

La Paz, 14 août (Prensa Latina) Le président bolivien a condamné l´incitation faite par l´ancien mandataire colombien, Alvaro Uribe, à ce que les États-Unis exécutent une intervention armée au Venezuela.

« Nous condamnons les déclarations de @AlvaroUribeVel qui encouragent l´intervention armée des États-Unis au Venezuela », a exprimé le mandataire bolivien sur le réseau social Twitter.

Ce avant d´ajouter que « les temps d´invasion sont passés, et nous ne pouvons permettre que l´empire brise la paix en Amérique du Sud. Notre soutien au Gouvernement du frère @NicolasMaduro, #NoPasaran ».

Lors d´un autre message, Morales a précisé que Maduro a présenté des preuves accablantes de la tentative d´attentat dont il a été victime, puis a souligné que l´oligarchie vénézuélienne, conseillée et financée depuis les États-Unis et la Colombie, est derrière cette agression.

La semaine dernière, a été diffusée une vidéo dans laquelle on observe le sénateur et ancien président de la Colombie, Alvaro Uribe, avoir une conversation avec un groupe d´entrepreneurs étasuniens, dans sa maison d´Antioquia, quant à comment aider à un coup d´État au Venezuela.

« J´ai dit cela en public, j´ai dit que les soldats du Venezuela ont besoin de faire bouger ce Gouvernement, non pas pour établir un Gouvernement militaire, mais pour appeler à une rapide transition, avec des élections démocratiques et transparentes », a alors assuré l´homme politique colombien.

peo/rgh/lpn

EN CONTINU
notes connexes