mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela rejette le communiqué des États-Unis au sujet de la tentative d´assassinat contre Maduro

Caracas, 21 août (Prensa Latina) Le Venezuela a rejeté la posture du Département d´État nord-américain au sujet de la tentative d´assassinat à l´encontre du président Nicolas Maduro le 4 août dernier, laquelle a été planifiée et exécutée depuis les États-Unis selon les autorités de la nation sud-américaine.

Dans un communiqué émis par la chancellerie, le Gouvernement bolivarien a rejeté les « cyniques accusations » des autorités étasuniennes, « dont l´unique objectif est d´interférer une fois de plus dans la politique intérieure vénézuélienne », puis d´avantager « le groupe politique qui encourage la déstabilisation et la violence dans le pays ».

Le Ministère des Relations Extérieures a questionné la position de Washington, qui sous le prétexte de lutter contre le terrorisme « dirige aujourd´hui non moins de sept conflits armés dans le monde », puis minimise dans le même temps la gravité de l´attentat perpétré à l´encontre du haut commandement politique et militaire du Venezuela.

Il y est également signalé que les États-Unis portent de fausses accusations à l´encontre des processus judiciaires vénézuéliens, et ce en totale méconnaissance des lois de la nation sud-américaine.

Le Venezuela a rappelé qu´il a invité le Gouvernement étasunien à participer aux enquêtes concernant la tentative d´assassinat, « tant que cela soit dans un esprit de réelle recherche de la justice, et ne soit pas une tentative de la couvrir, de la cacher, ou encore de protéger les terroristes ».

« Que les femmes et hommes politiques alliés aux intérêts du gouvernement étasunien commettent des délits ne les transforme pas en prisonniers politiques mais en criminels; et la justice vénézuélienne continuera de lutter contre l´impunité dans le but de garantir la justice, la stabilité et la paix sur tout le territoire national », a indiqué la chancellerie.

Vendredi dernier, le Gouvernement étasunien a critiqué ce qu´il a appelé des « détentions arbitraires », puis a exigé de « garantir la présomption d´innocence » pour ceux qui sont accusés d´avoir participé à cette tentative d´assassinat à l´encontre du mandataire Nicolas Maduro.

La semaine dernière les autorités de Caracas ont présenté des preuves, émanant des enquêtes, à la mission diplomatique de Washington sur place, puis ont demandé l´extradition des personnes liées à l´attentat terroriste qui résident aux États-Unis.

peo/oda/wup

EN CONTINU
notes connexes