lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Armée syrienne découvre des équipements d’origine étrangère à Quneitra

Damas, 24 août (Prensa Latina) L’Armée syrienne a découvert des armes d’origine israélienne et des équipements médicaux provenant des États-Unis près des Hauteurs du Golan, dans la province de Quneitra, au sud de la Syrie, a aujourd’hui annoncé la chaîne de télévision  Al-Ikhbariya.

Ces découvertes ont eu lieu lors d’opérations de ratissage dans la ville de Yabata al-Jashab, au sud-ouest de Damas, qui était occupée par des groupes terroristes, précise-t-on.

Parmi les nombreuses armes se trouvent des lance-roquettes israéliens, des mitrailleuses lourdes et des engins explosifs improvisés (connus en anglais sous le sigle IED), entre autres, indiquent les informations transmises par la chaîne de télévision.

Un peu auparavant, l’Armée syrienne avait découvert un hôpital de campagne équipé de matériel dernier cri en provenance des États-Unis dans le village d’Al Rasfin, situé dans cette même province qui vient d’être libérée de l’emprise des groupes terroristes.

Cet hôpital, dissimulé dans les débris  d’un bâtiment à demi-détruit, disposait d’équipements d’échographie et de résonance magnétique ainsi que d’autres appareils médicaux modernes, tous de fabrication nord-américaine.

L’ancien Front al Nusra et l’État Islamique (Daesh, en arabe) avaient des forces disséminées dans cette province de Quneitra, laquelle s’étend sur quelques mille 800 kilomètres carrés et possède une population d’environ 100 mille habitants.

peo/tjg/pgh

EN CONTINU
notes connexes