jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des terroristes attaquent un camp de réfugiés au nord de la Syrie

Damas, 16 octobre (Prensa Latina) Des terroristes de l’État Islamique (Daesh, en arabe) ont attaqué et séquestré 700 civils du campement de réfugiés de Al Bahra, a fait savoir le Centre pour la Réconciliation de la base russe de Hemymin, à Lattaquié, en Syrie.

En rapportant cette information,  la presse et les médias syriens explique  que « devant la passivité des groupes pro-États-Unis, les extrémistes ont pris le complet contrôle d’une bande de 20 kilomètres le long de la rive Est de l’Euphrate, entre les localités de Hajin et d’Al Sousa ».

Au sud du gouvernement de Deir Ezzor, « la coalition internationale (à la tête de laquelle se trouvent les États-Unis et des troupes kurdes contrôlées par le Pentagone) ne mène qu’une lutte symbolique contre les terroristes », indique le communiqué.

La province de Deir Ezzor, située à quelques 600 kilomètres au nord-est de Damas, a été libérée en grande partie par l’Armée syrienne qui se trouve maintenant face à des éléments  appartenant aux « Forces Démocratiques de Syrie » (FDS), qui sont soutenues par la coalition internationale menée par les États-Unis.

peo/tgj/pgh

EN CONTINU
notes connexes