jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela rejette devant l´ONU les mesures unilatérales contre le pays

Carcas, 18 octobre (Prensa Latina) L´ambassadeur vénézuélien devant l´Organisation des Nations Unies (ONU), Samuel Moncada, a participé, lors de la Troisième Commission de l´Assemblée Générale, à une rencontre destinée à analyser la répercussion négative des mesures coercitives imposées au pays.

« Lors de la réunion, qui s´est tenue au siège de l´ONU, les participants ont analysé le Compte-rendu du Rapporteur Spécial au sujet des conséquences de ces sanctions sur la jouissance des Droits de l´Homme », a informé la vice-présidence de la République Bolivarienne.

À ce sujet, le Mouvement des Pays Non-alignés (MNA), présent lors de la rencontre, a souligné l´importance de l´exposé du rapporteur Idriss Jazairy, lequel recueille les effets négatifs des politiques des États-Unis et de l´Union Européenne sur le développement de la nation.

« Le MNA accueille favorablement le rapport de l´expert qui souligne les répercutions négatives des mesures coercitives unilatérales et inclut des recommandations dans le but de minimiser leur effet adverse », a publié l´organisme sur le réseau social Twitter.

Lundi dernier, la Haut-commissaire pour les Droits de l´Homme de l´ONU, Michelle Bachelet, a exprimé que les « pays doivent éviter l´application de mesures coercitives unilatérales ayant des effets négatifs sur les Droits de l´Homme, en particulier pour les plus fragiles »

Ses déclarations résultent des critiques du représentant du Venezuela à l´ONU quant au manque de réponse et d´engagement à la suite des mesures appliquées contre sa nation, fait qui viole la Charte des Nations Unies signée en juin 1945, tout comme les normes et principes du droit international.

peo/agp/eb

EN CONTINU
notes connexes