mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un avion espion nord-américain a été détecté au-dessus de la frontière occidentale russe

Moscou 19 octobre (Prensa Latina) Un avion espion nord-américain  de type Boeing RC-135U a aujourd’hui réalisé un vol de reconnaissance le long de la frontière occidentale russe, ont annoncé ce matin les médias de la capitale.

L’appareil, immatriculé 64-12849, et utilisant LUIGI 16 comme mot de passe, à été repéré près de l’espace aérien de Lituanie, ce après avoir survolé la Lettonie et l’Estonie, selon des informations provenant du site  PlaneRadar, spécialisé en la matière.

Cette nef de reconnaissance radio-électrique s’est approchée à quelques 52,75 kilomètres de l’espace aérien russe.

Ces derniers temps, les vols d’espionnage nord-américains au-dessus de la Russie se sont fait de plus en plus fréquents, comme le 8 octobre dernier quand un drone des États-Unis a volé à proximité des côtes de Crimée.

Une semaine auparavant, un autre drone nord-américain  avait été détecté à proximité  de cette même péninsule et de la région de Krasnodar, au sud de la Russie.

Le ministère russe de la Défense a demandé à maintes reprises au Pentagone de s’abstenir de ce type de pratique, mais celui-ci refuse d’annuler les vols.

En ce moment, la Russie et les États-Unis traversent l’une des périodes les plus difficiles depuis la fin de la Guerre Froide, ce qui se traduit par un renforcement de la présence militaire nord-américaine aux abords de la frontière occidentale russe.

De plus, Washington tente de découvrir l’emplacement des armements stratégiques de la Russie en territoire géorgien, alors que des pays comme la Pologne, la République Tchèque et la Roumanie déploient une partie de leur système global de défense anti-missile sur leur territoire.

Moscou, qui considère cette stratégie de la Maison Blanche comme une menace à sa sécurité nationale, renforce à son tour ses positions le long de sa frontière occidentale en y envoyant davantage de troupes et de moyens de combat, puis en y installant des centres pour la lutte radio-électronique.

peo/mgt/to

EN CONTINU
notes connexes