mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Colombie dément avoir passé alliance avec Bolsonaro pour intervenir militairement au Venezuela

Bogotà, 30 octobre (Prensa Latina) Le gouvernement colombien a aujourd’hui démenti un article du quotidien Folha de Sao Paulo dans lequel il est fait allusion à une supposée conspiration avec le président élu du Brésil, JairBolsonaro, pour intervenir militairement au Venezuela.

« La Colombie s’élève contre l’information tendant à faire  croire que notre pays aurait suggéré au président élu du Brésil qu’il fallait renverser le gouvernement de Nicolas Maduro », a fait savoir un communiqué du Ministère des Affaires Étrangères colombien.

Le Ministère  a également souligné que le gouvernement du président Iván Duque a répété à maintes reprises qu’il maintiendrait une attitude non-belliciste.

« Nous rejetons et démentons les informations publiées par le quotidien La Folha de Sao Paulo dans son numéro d’aujourd’hui au sujet d’une supposée suggestion que notre gouvernement aurait faite à Bolsonaro. Cela n’a jamais été le cas », insiste ce communiqué officiel.

Bien que l’Exécutif colombien ne reconnaisse pas la légitimité du gouvernement bolivarien du Venezuela, la chancellerie a expliqué que les relations que la Colombie compte maintenir avec ce pays voisin sont de caractère politique et diplomatique et d’ordre régional et multilatéral.

La quotidien La Folha de Sao Paulo a aujourd’hui fait savoir dans l’un de ses articles que la Colombie serait disposée à conspirer avec Bolsonaro,  le nouveau président brésilien d’extrême droite, pour encourager une intervention militaire contre le Venezuela.

peo/agp/tpa/cvl

EN CONTINU
notes connexes