dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Pour la première fois, la Bolivie possède son propre système portuaire

La Paz, 30 octobre (Prensa Latina)À partir d’aujourd’hui, la Bolivie peut compter sur son propre système portuaire qui, relié à un réseau de ports à l’étranger, facilitera ses importations et ses exportations.

Le président bolivien, Evo Morales, a remis les actes administratifs de fonctionnement international aux trois ports boliviens de Aguirre, Gravetal et Jennifer situés sur le canal Tamengo qui relie la Bolivie à la section du fleuve Paraguay traversant le Brésil.

Il s’agit là d’une stratégie permettant un accès indépendant à l’océan Atlantique et qui favorisera l’augmentation du commerce extérieur à court terme tout en ouvrant de nouvelles possibilités d’emploi pour les boliviens.

Ce projet de Voie Fluviale Paraguay-Paraná a pour objectif de faciliter la navigation est-ouest par la Bolivie, l’Argentine, le Brésil, le Paraguay et l’Uruguay et d’augmenter considérablement la capacité de transports pour tous les produits.

Le récent jugement émis par la Cour Internationale de Justice  (qui a rejeté la demande de La Paz de négociations avec le Chili, négociations devant, en principe, aboutir à un accès souverain de la Bolivie à l’Océan Pacifique), a obligé ce dernier pays à revoir les alternatives possibles pour que son commerce ne soit plus dépendant de ports étrangers.

À la suite de ce jugement, le Gouvernement de Morales a opté pour un choix diffèrent et décidé que 50 pour cent au moins de son trafic avec l’outre-mer serait acheminé non par le nord du pays, vers le Chili et le Pacifique, mais par le sud vers l’océan Atlantique, via le canal Tamengo, le Paraguay, le Brésil et l’Argentine.

peo/mem/rbp

EN CONTINU
notes connexes