vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le secrétaire général de l´ONU tire la sonnette d´alarme quant à la situation au Yémen

Paris, 13 novembre (Prensa Latina) Le secrétaire général de l´ONU, Antonio Guterres, a tiré hier la sonnette d´alarme en France au sujet du panorama complexe au Yémen, pays qui vit « une situation désastreuse » et qui pourrait vivre en 2019 la pire famine de ces dernières années.

Lors d´une interview donnée à France Inter, Guterres a signalé que l´ONU offre actuellement une aide humanitaire à près de huit millions de personnes, et que ce chiffre pourrait atteindre les 14 millions l´année prochaine.

Le secrétaire général, qui a participé aux activités commémoratives du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale, a plaidé pour une solution politique au conflit du Yémen.

Il a, à ce sujet, souligné qu´il existe un consensus entre de grandes puissances mondiales, dont la Russie, les États-Unis, l´Europe et quelques pays de la région concernée, pour avancer dans ce sens.

Selon Guterres, il existe la possibilité de faire comprendre aux acteurs directs de ce conflit qu´il est nécessaire d´y mettre fin, et qu´il « doit y avoir une solution politique ».

L´ONU réalise constamment des appels pour chercher les voies menant à la fin de la crise au Yémen, laquelle a connu une escalade suite à l´intervention d´une coalition militaire menée par l´Arabie Saoudite.

peo/tgj/lmg

EN CONTINU
notes connexes