lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Erdogan renouvelle sa menace d´envahir le territoire syrien

Ankara, 18 décembre (Prensa Latina) Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a de nouveau fait pression sur les États-Unis pour qu´ils expulsent les milices kurdes de la zone nord-orientale de Syrie, ou alors l´armée turque s´en chargera.

Le dirigeant turc a renouveler sa menace de « mener à tout moment une opération militaire » transfrontalière contre le bras armé du parti kurde de l´Union Démocratique, les Unités de Protection Populaire (YPG), qu´Ankara considère être une organisation terroriste.

Il a pour cette raison demandé à son homologue étasunien, Donald Trump, d´ordonner à ses troupes de déloger les combattants kurdes de toute la bande nord de la Syrie, à l´Est du fleuve Euphrate; car dans la cas contraire la Turquie « fera le nécessaire » quant à cette zone.

Erdogan a assuré avoir parlé avec Trump de cette question, et avoir reçu une réponse positive aux demandes turques, raison pour laquelle il demande aux États-Unis de respecter l´accord obtenu.

« Notre lutte contre le terrorisme sur le territoire syrien continuera jusqu´à ce que soit ouverte une solution politique », a précisé Erdogan.

Le mandataire turc a annoncé mercredi dernier une imminente campagne militaire à l´encontre des YPG à l´Est de l´Euphrate. Deux jours plus tard, il a réitéré qu´il est nécessaire que les États-Unis cessent d´apporter un soutien militaire aux milices kurdes car elles constituent une menace pour la sécurité nationale de la Turquie.

peo/mem/acm

EN CONTINU
notes connexes