mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Conseil de Sécurité approuve une mission de l´ONU au Yémen

Nations Unies, 17 janvier (Prensa Latina) Le Conseil de Sécurité de l´ONU a approuvé hier la Résolution 2452 qui permet d´établir une mission politique spéciale de l´organisme multilatéral au Yémen, pour appuyer l´Accord d´Hodeida concernant le cessez-le-feu.

Sous les sigles de l´Unmha, l´équipe des Nations Unies se chargera d´accompagner l´application du pacte au sujet de la ville d´Hodeida et ses trois ports, stipulé dans l´Accord de Stockholm signé en fin d´année dernière par le gouvernement du Yémen et les rebelles huties.

La mission politique spéciale aura à sa tête le général Patrick Cammaert, qui préside actuellement le Comité de Coordination de Relogement (CCR) établi par les Nations Unies.

De fait, l´Unmha sera en charge du CCR, dans le but de superviser le respect du cessez-le-feu à Hodeida, le redéploiement des forces et les opérations relatives aux mines, signale la Résolution 2452.

Elle travaillera de plus avec les parties en conflit pour garantir que le maintient de la sécurité dans la ville d´Hodeida, et ses trois ports principaux, soit assumer par les forces de sécurité locales, en conformité avec la législation.

Le Conseil de Sécurité a réitéré son engagement envers l´unité, la souveraineté, l´indépendance et l´intégrité territoriale du Yémen, ainsi que sa détermination à aider le peuple de ce pays.

Il y a également été souligné l´importance d´une étroite collaboration et coordination entre toutes les entités de l´ONU qui opèrent au Yémen; puis il a été demandé au secrétaire général de l´organisme multilatéral, Antonio Guterres, de déployer l´Unmha le plus rapidement possible.

Il y a été de plus exhorté à ceux qui ont signé l´Accord d´Hodeida, et les pays voisins du Yémen, de prêter leur soutien aux Nations Unies dans leurs actions.

Le Yémen souffre de l´une des plus longues crises humanitaires du monde, en grande raison due au conflit entre les troupes gouvernementales et des membres du groupe huti Ansar Allah. Cette crise a connu une escalade en 2015 lors du début des bombardements d´une coalition anti-insurgés menée par l´Arabie Saoudite.

L´Accord de Stockholm, souscrit le 13 décembre dernier, comprend trois différents pactes entre le gouvernement du Yémen et les rebelles huties.

peo/rgh/ifb

EN CONTINU
notes connexes