dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie favorable à des liens d’amitié avec l’Europe, et non à une confrontation

Moscou, 11 mars (Prensa Latina) L’Europe devrait chercher à développer des liens d’amitié avec la Russie car cette dernière désire éviter la confrontation avec la Communauté Européenne, a  indiqué le sénateur Serguéi Tsekov.

Tsekov , qui est membre du comité sénatorial pour les Relations Internationales, voulait ainsi répondre à un appel lancé par la Lettonie pour que l’Europe s’unisse afin de « contenir » la Russie qui, selon elle, représente une menace pour la région.

Pour l’expert de l’Institut International de Recherche Politico-Humanitaire, Vladimir Bruter, ce discours sur une soi-disant menace russe est une forme de vestige dont ont du mal à se défaire les anciennes républiques soviétiques qui bordent la Mer Baltique.

La veille, le président de la Lettonie, Raimonds Vejonis, a déclaré que l’Europe devait s’unir pour contenir la politique agressive de la Russie et mettre un frein à ses projets d’attaque contre les pays baltes.

La Pologne, la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie sont à la tête d’une campagne russophobe en Europe et tentent d’utiliser cette soi-disant menace russe pour augmenter la présence dans leur pays des troupes de l’OTAN (Organisation du Traité Atlantique Nord).

De l’avis de Moscou, un tel renforcement de la présence de l’OTAN si près de ses frontières représenterait un danger pour la sécurité nationale du pays.

peo/mem/to

EN CONTINU
notes connexes