lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les États-Unis pourraient reconnaitre la souveraineté israélienne sur le Golan

Washington, 22 mars (Prensa Latina) Le président des États-Unis, Donald Trump, s´est montré hier favorable à reconnaitre la souveraineté d´Israël sur les Hauts du Golan, territoire quitté à la Syrie et ensuite annexé.

Dans un de ses Twitts, Trump a fait référence à ce territoire en le qualifiant d´une « importance stratégique, clé pour la sécurité de l´État d´Israël et la stabilité régionale », malgré le fait que la communauté internationale ne se soit jamais exprimée en faveur de l´appropriation israélienne.

Cette annonce a été faite à quatre jours de la visite à Washington du premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, lequel se trouve actuellement en pleine campagne pour sa réélection lors du scrutin législatif du 9 avril prochain.

Selon des analystes, Netanyahu, qui réclame cette reconnaissance avec insistance, utilise sa relation privilégiée avec le président étasunien comme argument de campagne, présentant les bénéfices pour Israël comme des succès personnels.

À la mi-novembre 2018, les États-Unis ont pour la première fois voté contre une résolution de l´ONU qui considère l´annexion du Golan comme « nulle et sans valeur », devenant ainsi l´unique pays votant contre, conjointement avec Israël.

peo/jha/rrj

EN CONTINU
notes connexes