lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les actes de terrorisme contre le Venezuela sont dénoncés devant l´ONU

Nations Unies, 29 mars (Prensa Latina) Le représentant permanent du Venezuela devant l´ONU, Samuel Moncada, a dénoncé hier les récents actes terroristes commis contre son pays dans le but d´en affecter l´infrastructure vitale, comme le système électrique.

Lors de son intervention durant une session ouverte du Conseil de Sécurité, le diplomate a réaffirmé l´engagement de sa nation dans la lutte contre le terrorisme et son financement.

« Les attaques d´il y a quelques jours au système électrique du Venezuela, ainsi que la tentative d´assassinat à l´encontre du chef d´État Nicolas Maduro en août 2018, sont de flagrantes violations de la résolution 2341 de ce propre Conseil de Sécurité », a-t-il affirmé.

Moncada a signalé qu´il faut également prendre en compte le fait que ces activités terroristes contre le Venezuela sont planifiées, encouragées, exécutées et financées par des ressources volées à la nation sud-américaine dans le cadre d´une campagne d´agressions qui compte sur le soutien de puissances étrangères.

« Ces politiques et pratiques représentent une menace pour la paix et la sécurité, tout autant pour mon pays qu´à un niveau international », a souligné l´ambassadeur vénézuélien.

Il a ainsi sollicité au Conseil de Sécurité d´exiger que ses résolutions soient appliquées.

Cuba a également condamné la pratique nocive, illégale, et en totale violation des principes de la Charte des Nations Unies, de la part de certains États qui financent, soutiennent et encouragent des actes terroristes et subversifs destinés à nuire à l´ordre constitutionnel d´autres pays dans le but d´imposer des « changements de régime ».

« Ils ont dans ainsi recours à un usage nuisible, et abusent, des technologies modernes de l´information et des communications, les utilisant comme outils pour transformer et manipuler la réalité dans l´objectif d´imposer leurs intérêts », a détaillé l´ambassadrice cubaine Ana Silva Rodriguez.

« Dans ce contexte, nous réitérons notre énergique condamnation du sabotage contre le système électrique du Venezuela, qui constitue un acte terroriste destiné à affecter toute la population sans défense d´une nation », a-t-elle ajouté.

« Ils souhaitent utiliser le peuple vénézuélien comme otage de la guerre non conventionnelle impulsée par les États-Unis contre le Gouvernement légitime de Nicolas Maduro », a-t-elle considéré.

La diplomate cubaine a également précisé que « la communauté internationale ne pas non plus accepter que, sous le prétexte d´une prétendue lutte contre le terrorisme, certains États commettent des actes d´agression, portent atteinte à la souveraineté nationale, s´immiscent dans les affaires internes d´autres nations et violent les Droits de l´Homme ».

« Nous rejetons fermement le double langage, la sélectivité politique et les actes unilatéraux de certains pays qui prétendent certifier des conduites et imposer des listes politiquement motivées et contraires aux droit international », a-t-elle souligné, en insistant sur le fait que « tout cela sape l´autorité de l´Assemblé Générale de l´ONU dans la lutte contre le terrorisme ».

peo/rgh/ifb

EN CONTINU
notes connexes