samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le chef de la diplomatie des États-Unis visitera quatre pays sud-américains

Washington, 9 avril (Prensa Latina) Le Département d´État nord-américain a annoncé hier que son titulaire, Mike Pompeo, réalisera une tournée passant par le Chili, le Paraguay, le Pérou et la Colombie, et ce en des moments où Washington accentue son hostilité contre le Venezuela.

Selon un communiqué de cette entité fédérale, ces visites, qui se dérouleront du 11 au 15 avril prochains, a pour objectif d´ « approfondir les associations des États-Unis dans l´hémisphère occidental ».

Le texte souligne également que Pompeo cherchera des soutiens pour ce que l´administration de Donald Trump appelle « la démocratie au Venezuela », pays dans lequel de nombreuses personnes estiment que Washington encourage un coup d´État contre le gouvernement constitutionnel de Nicolas Maduro.

Selon l´information, le chef de la diplomatie étasunienne se réunira le 12 avril avec le président Sebastian Piñera à Santiago de Chile, ainsi qu´avec le ministre des Relations Extérieures Roberto Ampuero.

Il y soulignera le « leadership régional du Chili, nos forts liens économiques, les alliances bilatérales en sciences et technologie, puis la coopération en sécurité, y compris dans le domaine cybernétique ».

Le jour suivant, il rencontrera à Asunción le mandataire paraguayen, Abdo Benitez, et le chancelier, Luis Castiglioni, dans le but de « renforcer notre solide association pour combattre la délinquance et la corruption transnationales, renforcer les liens économiques et soutenir la démocratie vénézuélienne ».

Puis le 13 avril, Pompeo se réunira avec le président péruvien, Martin Vizcarra, pour aborder des thèmes comme le leadership actuel de ce pays au sein du controversé Groupe de Lima, un bloc de pays plus que proche des idées défendues par Washington, et qui encourage des mesures contre le gouvernement de Caracas.

Enfin le 14 avril, le secrétaire d´État « fera une brève escale à Cucuta », à la frontière entre la Colombie et le Venezuela.

peo/agp/mar

EN CONTINU
notes connexes